Votre parcours vers le rétablissement

Le Ré-Psy est pensé comme un espace que vous pouvez utiliser selon vos besoins et souhaits :

  • à travers un suivi individualisé avec l’un ou l’une de nos case managers ;
  • en collaboration avec notre job-coach (sur l’Isère) ;
  • en participant à des ateliers et formations orientés RétablissementLe rétablissement est un concept théorisé depuis les années 1980 dans les domaines de la psychiatrie et de la psychologie aux Etats-Unis. Il s’agit d’un processus non linéaire, ne visant pas nécessairement à retrouver la santé en termes de rémission complète des symptômes ; mais à apprendre à vivre avec sa maladie et ses limitations . Le rétablissement a pour caractéristique de s’appuyer sur les forces et atouts des personnes, tout en suivant leurs envies et besoins .
    Le rétablissement est un processus individuel qui débute lorsque la personne le décide. Il n’est pas nécessaire de « valider » une étape pour passer à la suivante. Il s’agit plutôt d’une grille de lecture pour se situer dans son propre parcours et évaluer les axes de progression. Source : PROVENCHER, Hélène. L’expérience du rétablissement : perspectives théoriques. Santé mentaleLa santé mentale ne se définit pas seulement par l’absence de trouble psychiatrique et/ou mental. L’Organisation Mondiale de la Santé définit la santé mentale comme un « état de bien-être qui permet à chacun-e de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive et d’être en mesure d’apporter une contribution à la communauté » . Ainsi, la santé mentale concerne tout individu, et pas seulement les personnes atteintes de troubles psychiques. Source : Rapport mondial sur la santé mentale : transformer la santé mentale pour tous. Vue d’ensemble [World mental health report: transforming mental health for all. Executive summary]. Genève, Organisation mondiale de la Santé, 2022.
    En savoir plus
    au Québec. Revue Santé mentaleLa santé mentale ne se définit pas seulement par l’absence de trouble psychiatrique et/ou mental. L’Organisation Mondiale de la Santé définit la santé mentale comme un « état de bien-être qui permet à chacun-e de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive et d’être en mesure d’apporter une contribution à la communauté » . Ainsi, la santé mentale concerne tout individu, et pas seulement les personnes atteintes de troubles psychiques. Source : Rapport mondial sur la santé mentale : transformer la santé mentale pour tous. Vue d’ensemble [World mental health report: transforming mental health for all. Executive summary]. Genève, Organisation mondiale de la Santé, 2022.
    En savoir plus
    au Québec, 2002, Vol. 27, no 1, p. 38.

    SHEPHERD Goeff, BOARDMAN Jed, SLADE Mike. Making recovery a reality. London : Sainsbury Centre for Mental Health, 2008. p.4.
    En savoir plus
    ;
  • en rencontrant nos psychiatres et neuropsychologues ;
  • en vous appuyant sur notre réseau.

Votre expérience peut également enrichir notre réseau ! Nous vous invitons, si vous le souhaitez, à participer aux instances du Ré-Psy pour aider à orienter des personnes dans leur parcours de vie. Vous pouvez consulter cette page pour en savoir plus.

Les questions qui reviennent régulièrement 
Je n’ai pas de RQTH, puis-je être accompagné.e par le Ré-Psy ?

Oui ! Il n’y a pas d’obligation à ce niveau-là, toute personne ayant des problèmes dans son parcours de vie du fait de troubles psychiques (diagnostiqués ou non) peut prétendre à un accompagnement au Ré-Psy.

La prise en charge par le Ré-Psy ne nécessite ni RQTH, ni notification de la Maison départementale de l’autonomie (MDA) ou Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)

Combien ça coute ?

Pour les personnes accompagnées, c’est sans avance de frais : cela veut dire que vous ne payerez rien.

Combien de temps dure l’accompagnement ?

C’est très variable ! Nous sommes une « plateforme d’aide », nous réorientons les personnes qui viennent nous voir vers nos partenaires. Dès que la personne pense avoir atteint ses objectifs, nous estimons que notre rôle est terminé.

Nous sommes conscients que le chemin vers le RétablissementLe rétablissement est un concept théorisé depuis les années 1980 dans les domaines de la psychiatrie et de la psychologie aux Etats-Unis. Il s’agit d’un processus non linéaire, ne visant pas nécessairement à retrouver la santé en termes de rémission complète des symptômes ; mais à apprendre à vivre avec sa maladie et ses limitations . Le rétablissement a pour caractéristique de s’appuyer sur les forces et atouts des personnes, tout en suivant leurs envies et besoins .
Le rétablissement est un processus individuel qui débute lorsque la personne le décide. Il n’est pas nécessaire de « valider » une étape pour passer à la suivante. Il s’agit plutôt d’une grille de lecture pour se situer dans son propre parcours et évaluer les axes de progression. Source : PROVENCHER, Hélène. L’expérience du rétablissement : perspectives théoriques. Santé mentaleLa santé mentale ne se définit pas seulement par l’absence de trouble psychiatrique et/ou mental. L’Organisation Mondiale de la Santé définit la santé mentale comme un « état de bien-être qui permet à chacun-e de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive et d’être en mesure d’apporter une contribution à la communauté » . Ainsi, la santé mentale concerne tout individu, et pas seulement les personnes atteintes de troubles psychiques. Source : Rapport mondial sur la santé mentale : transformer la santé mentale pour tous. Vue d’ensemble [World mental health report: transforming mental health for all. Executive summary]. Genève, Organisation mondiale de la Santé, 2022.
En savoir plus
au Québec. Revue Santé mentaleLa santé mentale ne se définit pas seulement par l’absence de trouble psychiatrique et/ou mental. L’Organisation Mondiale de la Santé définit la santé mentale comme un « état de bien-être qui permet à chacun-e de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive et d’être en mesure d’apporter une contribution à la communauté » . Ainsi, la santé mentale concerne tout individu, et pas seulement les personnes atteintes de troubles psychiques. Source : Rapport mondial sur la santé mentale : transformer la santé mentale pour tous. Vue d’ensemble [World mental health report: transforming mental health for all. Executive summary]. Genève, Organisation mondiale de la Santé, 2022.
En savoir plus
au Québec, 2002, Vol. 27, no 1, p. 38.

SHEPHERD Goeff, BOARDMAN Jed, SLADE Mike. Making recovery a reality. London : Sainsbury Centre for Mental Health, 2008. p.4.
En savoir plus
est non linéaire, c’est pourquoi les personnes suivies sont libres d’arrêter le suivi, mais également de revenir vers nous dès qu’elles le souhaitent.

Généralement, il faut compter 6 à 24 mois pour un suivi efficace.

Vous n’êtes plus usager du Ré-Psy quand :
– La ou les prestations dont vous bénéficiez sont terminées ;
– Vous demandez l’arrêt de votre prise en charge.

Dans les deux cas, vous recevez un courrier de fin de prise en charge.

Comment se passe mon suivi ?

Selon votre lieu de vie, un ou une référent.e de parcours vous sera attribué.e.

  • La prise de contact

Par téléphone ou par mail, vous pouvez contacter votre coordination locale pour établir ensemble si un suivi au Ré-Psy pourrait s’avérer pertinent.

  • Le premier entretien

Un premier entretien vous sera proposé pour préciser vos demandes et préparer le suivi.

  • Le suivi

Après ces deux étapes, nous établirons ensemble un suivi, dans l’optique d’atteindre les objectifs que nous nous serons fixés.

Dans le cas où l’on me propose un bilan neuropsychologique, à quoi dois-je m’attendre ?

Dans certains cas, le ou la case manager sollicite nos neuropsychologues pour faire un bilan.

Déroulement du bilan :

  • En général, le bilan nécessite 1 à 2 séances de 2h30 environ au cours desquelles la neuropsychologue propose :
    – Un entretien pour mieux vous connaitre,
    – Des exercices pour évaluer vos « fonctions cognitives » telles que la mémoire, l’attention, l’organisation, la logique, … ainsi que les fonctions spécifiquement dédiées à nos relations avec les autres (émotions, compréhension des situations sociales, …).
  • Suite à ces séances, un rendez-vous de restitution de l’évaluation vous est proposé afin de faire un point sur votre fonctionnement cognitif. Une personne (proche, famille, professionnel) peut être présente à ce rendez-vous, si vous le souhaitez.

A quoi ça sert ?
Lorsque les fonctions cognitives et relationnelles sont fragilisées, cela peut nous gêner dans notre vie quotidienne, sociale et professionnelle.

Faire un bilan permet de se rendre compte de nos capacités et de nos difficultés pour mieux s’y adapter.
Lors du rendez-vous de restitution du bilan neuropsychologique des conseils peuvent vous être donnés pour vous aider dans votre vie quotidienne, sociale ou professionnelle. Il existe aussi des programmes de « remédiation cognitive » pour améliorer vos capacités (par exemple : vous entrainer à mieux vous concentrer pour faciliter votre insertion professionnelle, …)

Votre parcours vers le rétablissement
Suivi individualisé
Ateliers collectifs et éducation thérapeutique